Logo ARS


Séminaire ARS et Assurance Maladie : point d'étape sur le thème de la Gestion du Risque

Jeudi 27 septembre dernier s’est tenu au Domaine de l’Asnée à Villers-lès Nancy, un séminaire "Gestion du Risque".
Participaient à cette rencontre les chefs projet de l'Agence Régionale de Santé et de l’Assurance Maladie investis sur les thématiques de GDR,  ainsi que les délégués territoriaux et les représentants de plusieurs directions métiers de l'ARS.

Ce séminaire de travail, introduit par Jean-François Bénévise, Directeur Général de l'ARS de Lorraine et co-piloté par Jacques Malroux, Directeur-Coordonnateur de GDR pour la DRSM Lorraine, a permis à la quarantaine de participants d’évoquer l’avancée des travaux, les points de difficultés et les perspectives pour 2013.

La loi HPST (Hôpital, Patients, Santé et Territoires) a en effet consacré le principe de la complémentarité entre les actions de l’Assurance Maladie, opérateur historique de la GDR, et l’ARS qui devient, de par la loi, le pilote régional de la GDR.

10 axes de travail ont été définis au plan national. Ils ont vocation à se décliner régionalement par la mise en place d’actions graduées touchant la médecine de ville, les établissements sanitaires et médicosociaux dans le cadre du décloisonnement voulu par le législateur. 

Chaque axe de travail,  en toute cohérence avec les objectifs opposables à l'ARS dans le cadre de ses CPOM (Contrat Pluriannuel d'Objectifs et de Moyens), constitue le levier qui vise à améliorer le système de santé (rapport qualité/coût) en préservant, ou en améliorant, l'égalité et l'accès aux soins.

Plusieurs rendez-vous sont prévus d'ici la fin de l'année 2012

• Sur la thématique des EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), novembre verra l’organisation de journées départementales consacrées à la qualité de la prise en charge des personnes hébergées en EHPAD (qualité des traitements médicamenteux, nutrition, soins buccodentaires…)

• La chirurgie ambulatoire est aujourd’hui une priorité nationale que la région lorraine entend bien faire sienne. Une journée « chirurgie ambulatoire » sera organisée à Nancy début décembre afin de réunir les professionnels de santé  autour des contraintes et des avantages de cette technique moins invasive, moins couteuse que les patients plébiscitent pour la qualité de la prise en charge.

L’IRC (insuffisance rénale chronique) est un sujet particulièrement important dans notre région. Le poids des maladies chroniques, le vieillissement de la population ont des conséquences délétères sur la santé. L’atteinte de la fonction rénale, dans sa phase ultime, peut altérer la qualité de vie en obligeant les personnes à se soumettre à des séances régulières de dialyse rénale. Parfois la greffe rénale reste une alternative qu’il faut promouvoir et organiser. Des solutions extrêmes qu’un suivi précoce par le médecin traitant peut différer de plusieurs années…

De plus en plus, la GDR se décline de manière transversale et partenariale, une exigence que les participants, issus de l’agence et des organismes d’assurance maladie de la région, ont réaffirmée lors de leurs échanges.

Les présentations effectuées de manière conjointe par un binôme ARS/AM, sont consultables et téléchargeables (ci-contre)